Dernières citations

On ne lit jamais un livre, on se lit à travers les livres pour se découvrir.(Romain Rolland)
On lit ou on écrit de la poésie non pas parce que c’est joli. On lit et on écrit de la poésie parce que l’on fait partie de l’humanité, et que l’humanité est faite de passions.(Tom Schulman)
C’est de ta peur que j’ai peur.(William Shakespeare)
Votre perception, si instantanée soit-elle, consiste donc en une incalculable multitude d’éléments remémorés, et, à vrai dire, toute perception est déjà mémoire. Nous ne percevons, pratiquement, que le passé, le présent pur étant l’insaisissable progrès du passé rongeant l’avenir.(Henri Bergson)
C’est nous – la divinité indivise qui opère en nous – qui avons rêvé l’univers. Nous l’avons rêvé solide, mystérieux, visible, omniprésent dans l’espace et fixe dans le temps ; mais nous avons permis qu’il y eût à jamais dans son architecture de minces interstices de déraison, pour attester sa fausseté.(Jorge Luis Borges)
Il faut se prêter aux autres et se donner à soi-même.(Michel de Montaigne)
When you call yourself an Indian or a Muslim or a Christian or a European, or anything else, you are being violent. Do you see why it is violent? Because you are separating yourself from the rest of mankind. When you separate yourself by belief, by nationality, by tradition, it breeds violence. So a man who is seeking to understand violence does not belong to any country, to any religion, to any political party, or partial system; he is concerned with the total understanding of mankind.(Jiddu Krishnamurti)
Le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie.(Blaise Pascal)
La réalité, c’est ce qui ne disparaît pas quand on arrête d’y croire.(Philip K. Dick)
Ne te moque pas de la masturbation ! C’est faire l’amour avec quelqu’un que j’aime.(Woody Allen)
The camera is an instrument that teaches people how to see without a camera.(Dorothea Lange)
Je vous en supplie faites quelque chose apprenez un pas une danse quelque chose qui vous justifie qui vous donne le droit d’être habillés de votre peau et de votre poil apprenez à marcher et à rire parce que ce serait trop bête à la fin que tant soient morts et que vous viviez sans rien faire de votre vie(Charlotte Delbo)
Dis-moi qui tu vantes, je te dirai qui tu hais.(Inconnu)
Cette obscure clarté qui tombe des étoiles.(Pierre Corneille)
La dictature c’est « ferme ta gueule », la démocratie c’est « cause toujours ».(Woody Allen)
C’est le travail qui n’a jamais été commencé qui prend le plus de temps à finir.(J. R. R. Tolkien)
N’attribuez jamais à la malveillance ce qui s’explique très bien par l’incompétence.(Napoléon Bonaparte)
L’expérience est une lanterne que l’on porte sur le dos et qui n’éclaire jamais que le chemin parcouru.(Confucius)
La poésie introduit juste ce qu’il faut de silence pour troubler le vacarme.(Alain Veinstein)
il pleut toujours où tu m’as plu(Allain Leprest)